Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 novembre 2018

"Or sont morts tous ches corps..."

Visite rituelle au cimetière, en ce jour des Trépassés. Nous sommes seuls. Les familles sont venues hier, pour la fête de tous les saints, les bras chargés de gros chrysanthèmes blancs, jaunes, mauves — avec l'assurance, peut-être, que leurs morts ont trouvé "respit en paradis"...
Sur la tombe où l'on ne déchiffre plus aucun nom, nous laissons de modestes pensées avant de reprendre la route sous un ciel maussade. Le long des routes du bocage, dans les fossés, sur les talus, ce ne sont que chablis, branches brisées, écuissées : les arbres encore verts et bien feuillés n'ont pas résisté à la neige précoce, lourde et mouillée, qui a devancé l'été de la Saint-Martin.

Écrire un commentaire