Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 janvier 2020

Le sens de l'épigraphe 4

"C'est ainsi qu'un jour, par hasard, nous nous rappelons tant de visages, tant de choses, mais il n'y a plus personne pour se souvenir de nous, et nous sommes encore vivants."
(Angelo Rinaldi — source non précisée : La Dernière Fête de l'Empire in Comedia de Thierry Jonquet, 2005)

Qui se souvient d'Angelo Rinaldi, — encore vivant puisque "immortel", romancier distingué et critique fielleux ?

Écrire un commentaire