Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 novembre 2016

Petites perambulations hexagonales 7

Ncl.jpgEscapade de trois jours dans les "Hauts-de-France".
Nous faisons route avec la pluie sous des ciels couleur de wassingue sale, où s'effilochent des théories de nuages plombés. Vols de corbeaux, de vanneaux qui tourbillonnent dans le vent mauvais.
Première halte à Villeneuve-au-Chemin. La chapelle Saint-Joseph, sommée de son énorme vierge verdâtre, veille sinistrement sur le village désert. Nous sommes tout près de Crésantignes, qui s'enorgueillit de son musée du Passé Simple — que nous ne visitâmes point.
L'après-midi, nous musardons sur les départementales étroites de la Thiérache. Églises fortifiées. Plomion, Jeantes — remarquables peintures murales de Charles Eyck —, Dagny-Lambercy, Morgny-en-Thiérache, Dohis, Parfondeval, Archon, Rozoy-sur-Serre, où nous passerons la nuit. Campagnes solitaires et sombres, maisons de brique rouge, colombages, pans de bois et torchis. Chiens à l'attache dans les fermes. À un détour de la route, deux biches déboulent d'un boqueteau et filent à travers une pâture...
Le lendemain, nous sommes à Laon et Lille, d'où nous repartirons au matin du troisième jour. Autoroute jusqu'à Troyes, puis chemin des écoliers. Arrêt à Tonnerre, où nous achetons des fromages de Chaource et de Soumaintrain, du pain d'épices à l'ancienne, une bouteille de vin blanc de Saint-Bris — le seul sauvignon qu'on trouve en Bourgogne. Retour par le Morvan — Saint-Père, Bazoches, Corbigny — et le Bourbonnais. France profonde...

Écrire un commentaire